Des progrès en matière de ventilateurs de plafond

Bien que le ventilateur de plafond revienne à la mode, dans l’esprit des gens, il reste un objet imposant, moche et bruyant. Depuis quelques années, les fabricants ont fait de gros efforts pour réussir à changer cette vision du ventilateur de plafond. En 2013, notre fournisseur FARO a élaboré des modèles de ventilateurs qui ont fait le buzz. Des modèles ultra silencieux, design, sobres et surtout très économique en énergie qui pour la plupart n’atteignent pas une consommation de cinquante watts à pleine puissance. Parmi ces nouveautés 2013, les ventilateurs NIAS, SKYE, PEMBA et l’incontournable TONSAY qui a fait son apparition en finition blanc ont eu un grand succès grâce à leur ligne très épurée. La particularité de certain est qu’il ne dispose plus de tige, le bloc moteur se fixe directement au plafond, renforçant ainsi leur discrétion dû à leur hauteur réduite.

Des nouveaux moteurs plus confortable et écologique.

• Plus de confort

Les nouveaux moteurs de ventilateurs de plafond disposent pour la plupart de six vitesses, cela permet d’obtenir une vitesse de rotation voulue en fonction de la température mais surtout du lieu où il est installé. On appréciera une grande vitesse dans un salon qui a pris le soleil toute la journée lorsque l’on rentre du travail. D’autre part, les vitesses intermédiaires permettront de trouver l’effet de brise idéal dans une chambre à coucher.

• Plus écologique

La baisse de consommation en énergie est devenue aujourd’hui une priorité. Tout comme pour les luminaires qui proposent des éclairages à led les fabricants de ventilateurs de plafond doivent trouver des solutions pour faire baisser leur consommation. C’est chose faite avec l’arrivée de ces nouveaux moteurs six vitesses qui ne dépassent pas les 33 watts à vitesse maxi.
Un point également important lier à cette faible consommation est de pouvoir utiliser le ventilateur de plafond en notre absence. En effet, nous le mettons principalement en marche le soir une fois rentré du travail. Le problème est que la chaleur de la journée a envahi la pièce et nous oblige à l’utiliser à pleine vitesse et à subir un effet de vent chaud pendant un bon moment. Avec ces nouveaux moteurs, nous pouvons le laisser tourner toute la journée à vitesse moyen (8 à 13 watts par heure) ce qui va empêcher la chaleur de s’installer dans la pièce.

Nous ne savons pas encore ce que nous réserve le climat pour 2014. Allons-nous subir une canicule ? L’été va être déplorable ? Ne prenez pas le risque, soyez prévoyant et venez découvrir nos ventilateurs de plafond en cliquant ici.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s